Mots-clefs

, , ,

Turckheim, c’est l’Alsace typique, avec ses vignobles, ses cigognes, ses petites maisons colorées, ses volets mignons et ses rues pavées. Autant il s’agissait d’un arrêt imprévu, autant ce fut le coup de cœur de mon voyage, peut-être justement parce que je ne m’étais fait aucune attente quant à cet endroit. Comment donc nous sommes-nous retrouvés à Turckheim? Basés à Strasbourg et de passage à Colmar, nous étions à la recherche d’un vignoble où déguster de bons vins dans les environs, la journée même. Un arrêt à l’Office du tourisme de Colmar nous a permis de constater que de nombreuses possibilités s’offraient à nous, dont une multitude de tours organisés. Nous avons choisi Turckheim pour sa proximité et sa facilité d’accès (bus 10 ou 15 à partir de la gare routière, 2,30€ aller-retour en 2010). Il y a certainement d’autres perles à découvrir dans la région, mais nous étions limités par le temps et les moyens de transport.

Une fois rendus à Turckheim, notre but était de goûter les vins locaux. Rien de plus simple, à condition, encore une fois, de savoir où aller. Il ne faut pas se laisser berner par les adresses données dans le guide touristique, puisqu’elles nous mènent parfois aux bureaux administratifs des producteurs, tandis que la dégustation se fait plutôt dans des caves situées dans le centre historique (rue des Tuileries, Grand’Rue, etc.). Ensuite, un sentier viticole de 2 km vous permet de marcher à travers les vignes dans les collines avoisinantes, avec vue sur Turckheim.

Je vous recommande donc fortement Turckheim, mais si vous en avez la chance, prévoyez un plus long séjour en Alsace pour découvrir d’autres villages viticoles de la région, probablement tout aussi charmants !

Site officiel de la route des vins alsacienne

Publicités