Mots-clefs

, , , , , , , ,

Surnommée « île de Bacchus » par Jacques Cartier, son découvreur européen, l’île d’Orléans est toujours réputée pour la variété et l’abondance de ses produits du terroir. Ceux-ci incluent, entre autres: les vins, les cidres, les fruits et légumes (tout particulièrement les fraises et les pommes!), les produits de l’érable, les fromages, les chocolats, la viande d’oie et de canard, la bière, le miel, la lavande et le poisson, sans oublier la production laitière et céréalière et probablement d’autres que j’oublie. Bref, la terre fertile et le savoir-faire des producteurs sont à l’origine de produits d’une grande qualité.

Par ailleurs, de nombreux bâtiments patrimoniaux ou historiques ont été préservés, vestiges de la Nouvelle-France. Citons notamment l’église de la municipalité de Saint-Pierre, bâtie en 1717. La vie artistique n’est pas en reste avec une soixantaine d’artistes et artisans. Avec les paysages champêtres et la douceur de la vie, pas étonnant qu’ils soient inspirés. Ce n’est pas non plus pour rien qu’il s’agit d’une destination touristique très prisée au Québec et que le prix des maisons y a bondi dans les dernières années. Même les résidents de Québec, la ville importante du coin (quelque 500 000 habitants), ne se lassent pas de redécouvrir cet endroit, situé à moins de 15 minutes en voiture à partir du centre-ville.

En famille ou entre amis, je vous suggère l’auto-cueillette de petits fruits (fraises, framboises, bleuets) à partir de la mi-juin ou encore l’auto-cueillette de pommes et de courges en septembre-octobre. À cette période de l’année, la vue sur les environs est magnifique avec les couleurs des feuilles. Je vous recommande particulièrement la ferme G. Roberge au 2343, chemin Royal à Saint-Pierre pour la diversité des courges, le labyrinthe dans un champ de maïs et les jeux pour les enfants. Pour 40$ CAN (prix 2014), vous pourrez revenir avec une brouette chargée de courges aux formes les plus loufoques les unes que les autres, de quoi nourrir une famille entière pendant un bon moment. C’est sûr qu’il ne sera pas évident de rapporter votre récolte en avion, mais pour les locaux, c’est un must annuel. Personnellement j’ai partagé la brouette avec des amis, autrement ça m’en aurait fait trop à manger. Ça fait aussi de belles décorations pour l’Halloween.

En couple, pourquoi ne pas plutôt privilégier une petite virée gourmande des vignobles, cidreries, microbrasseries et/ou liquoristeries, boulangeries-pâtisseries et boutiques de produits fins suivie d’une visite des champs de lavande et jardins de la Seigneurie de l’île d’Orléans ? (si quelqu’un y est déjà allé, j’aimerais bien avoir vos commentaires !)

Conseils d’ami et détails pratiques:

Une journée c’est bien, mais ça pourrait valoir la peine de dormir sur place et de rester deux jours, si vous voulez prendre le temps de bien apprécier l’île et si vous la parcourez à vélo, par exemple. Avec la panoplie de gîtes et auberges disponible, je vous laisse le soin de choisir. Pensez toutefois à réserver d’avance car l’île est populaire ! Sinon, dormir à Québec ou à proximité est aussi une bonne option.

Pour les plus téméraires qui explorent le Québec en sac à dos, c’est un peu plus compliqué mais pas impossible. Il y a un bus PluMobile qui part à 7h55 de l’intersection Avenue d’Estimauville / Boulevard Mgr-Gauthier à Québec et revient vers 18h. Il en coûte 4,50$ CAN par direction, en monnaie exacte, payable à bord (gratuit pour les moins de 5 ans). Une fois sur l’île, le vélo semble la seule option viable, car l’île est assez grande. L’entreprise Ecolocyclo, située à environ 100 m du bureau d’information touristique, au 517, chemin Royal à Saint Pierre, peut vous louer une bécane. À 38$ par jour, c’est quand même raisonnable. Cette entreprise tenue par des Français offre d’ailleurs un forfait des plus intéressants pour les non-automobilistes, lequel inclut le transport aller-retour entre le Marché du Vieux-Port (un point beaucoup plus central à Québec que l’arrêt du PluMobile) et l’Île d’Orleans, le vélo, le casque et l’assurance dépannage pour seulement 60$ par jour. En fin de compte, c’est vraiment plus simple comme option !

Pour vous aider dans votre planification et pour plus d’information sur les attraits, les produits et le logement: http://tourisme.iledorleans.com/.

Publicités