Mots-clefs

, , , , , , ,

Quel malheur, être obligée de retourner à l’Île-aux-Grues! J’en ai profité pour me balader dans la Pointe aux Pins, une forêt exceptionnelle du point de vue écologique, située à la pointe ouest de l’île. Tant qu’à y être, on pique-nique sur la grève !

Par la suite, je suis allée faire un tour du côté du Chemin de la Batture, puisqu’il était à peu près inondé lors de ma visite précédente. Avec le chant des oiseaux, des amphibiens et des insectes, c’était pas mal relaxant.

iAG6

À vélo, on prend le temps d’admirer les petites maisons mignonnes par-ci par là:

IAG3Cette fois-ci je n’ai pas non plus manqué de rapporter une pointe de (presque) chaque sorte de fromage fabriqué localement à partir du lait des vaches gruoises:

IAG10Pendant mon séjour, j’ai pu me délecter, entre autres, de caille laquée à l’érable et de mijoté de veau préparés par Nicole des Maisons du Grand Héron, accompagnés d’un bon verre de cidre Rosé des Appalaches.

Sérieusement, quel séjour pénible ! ;-)

Détails pratiques:

Pour planifier votre visite, je vous réfère à mes deux articles précédents :

Les principaux attraits de l’Île-aux-Grues
Détails pratiques pour planifier sa visite

Publicités