Mots-clefs

, , , , , , ,

Situés à Grand-Métis, aux portes de la Gaspésie, ces jardins complètent mon top 2 des plus beaux jardins (que j’aie visités), avec Longwood Gardens.

Outre les superbes jardins à l’anglaise, c’est le Festival international de jardins qui rend les Jardins de Métis particulièrement intéressants. Depuis 2000, ce festival présente des jardins éphémères conçus par des designers d’un peu partout dans le monde. On n’est donc plus dans le jardin purement traditionnel, mais dans un mariage des plus réussis avec les arts visuels. Ces mises en scène invitent à la réflexion sur la cohabitation des designs anthropique et naturel.

(Certaines photos gracieuseté de mon gentil papa)

C’est sur les recommandations de son médecin qu’Elsie Reford se met au jardinage, dans les années 1920. La cinquantaine passée, elle investit pourtant beaucoup d’énergie et de moyens à transformer ce qui n’était d’abord qu’une villa de pêche pour l’élite montréalaise, située au beau milieu d’une forêt d’épinettes, en un chef-d’œuvre d’aménagement paysager de 18 hectares.

Allée royale

Allée royale

Parmi tous les spécimens que l’on y retrouve, j’ai eu un coup de cœur pour les lis martagon, le capillaire du Canada et les roses deux couleurs aux beaux dégradés.

La réserve de pavots himalayens, en fleurs de la fin juin à la fin juillet, est aussi spectaculaire, en raison de la quantité de plants. Cette fleur bleue, qui pousse généralement en haute altitude, a trouvé chaussure à son pied dans le climat frais et humide de la Gaspésie. Elsie Reford fut l’une des premières en Amérique du Nord à tenter de cultiver cette plante capricieuse et retira une grande satisfaction de sa réussite.

metis9 metis8 metis7

Détails pratiques

Les jardins étant situés à environ 4 h de Québec et 7h30 de Montréal, il convient d’intégrer cette visite à un séjour de 2 ou 3 jours dans le Bas-du-Fleuve ou à voyage de plus longue durée en Gaspésie. Pour ceux qui préfèrent les voyages organisés, un arrêt à ces jardins est inclus dans de nombreux circuits proposés par les agences de voyage dont Groupe Voyage Québec.

Durée de la visite : Prévoir au moins une demi-journée pour vagabonder dans les jardins à son rythme.

Prix d’entrée : 18$, gratuit pour les moins de 13 ans.

Ouverture : de la fin mai au 1er octobre.

Pour plus d’informations: http://www.jardinsdemetis.com/francais

Se restaurer, sur place ou à proximité

Aux jardins, vous aurez le choix entre le restaurant de la Villa Estevan et deux cafés. Les prix vont de raisonnables à relativement élevés. Les plats incorporent des ingrédients du jardin, par exemple dans une surprenante tartinade de bleuets sauvages et de lavande. Si vous souhaitez profiter du brunch du dimanche, pensez à réserver, car il est très populaire ! À 40$ pour le brunch et l’entrée aux jardins, c’est une option vraiment intéressante.

metis6

Brunch à la Villa Estevan

Situés à 10 minutes de voiture des Jardins, les restaurants de Sainte-Flavie vous convient à leur table durant la saison estivale. Au menu : du homard, du homard et encore du homard ;-)

Guédille et club sandwich au homard, à la cantine du coin

Guédille et club sandwich au homard, à la cantine du coin

Dormir dans la nature, pour une poignée de dollars

Si vous chercher une option d’hébergement économique à proximité des jardins et que vous aimez le camping (du moins pour une nuit), vous trouverez votre bonheur au parc de la rivière Mitis. Ce site écotouristique comprend dix emplacements rustiques en plein cœur de la forêt et à deux pas du fleuve Saint-Laurent. Vous pourrez même descendre sur la grève pour regarder le soleil se lever ou se coucher. Le parc abrite aussi un petit centre d’interprétation avec une belle collection de coquillages et de coraux et propose régulièrement des conférences gratuites. L’accès au site est de 5$ par personne, et le camping coûte 15 $ la nuit.

Soit-dit en passant, si vous parcourez la route des Navigateurs en juillet, une orgie de rosiers sauvages s’offrira à vos yeux. Je n’avais jamais vu une telle quantité de bosquets en fleurs, même en Istrie!

Publicités