Mots-clefs

, , , , , , ,

Que vous n’ayez qu’une fin de semaine à passer à Charlevoix ou que vous intégriez la région à un séjour plus long au Québec, je vous recommande fortement de suivre la Route des saveurs. Il s’agit d’un circuit agrotouristique permettant de découvrir les produits du terroir de la région de Charlevoix. Proposant plus de 40 arrêts gourmands chez des producteurs, transformateurs et restaurateurs, il est facile d’adapter le circuit selon vos goûts et votre trajet.

Première règle pour profiter de la Route des saveurs: Ne pas apporter de lunch !

Partis en avant-midi de Québec, nous avons rejoint le circuit à Baie-Saint-Paul (1h15 de route). Premier arrêt: la boulangerie À chacun son pain.

Charlevoix (3)Avec son feu de bois, cet endroit est chaleureux et invitant. Nous y avons pigé un bon pain ainsi qu’une terrine de gibier et quelques accompagnements du côté de l’épicerie fine, pour un pique-nique improvisé au parc du Boisé du quai, sur le bord du fleuve.

Charlevoix

En repassant la rue Sainte-Anne pour reprendre la route 138, on en profite pour se balader un peu dans le vieux Baie-Saint-Paul, avec ses belles petites boutiques.

Charlevoix (4)

Deux arrêts obligatoires pour les dents sucrées (tiens donc, on avait oublié le dessert, comme ça tombe bien !):

La Chocolaterie du Village, au 31, rue Saint-Jean-Baptiste

Pour nous, c’est le coup de foudre avec le fudge à l’amaretto. Pour 3$ CAN, je repars avec un bon morceau. Située dans un sous-sol (pour conserver le chocolat au frais), la chocolaterie propose aussi un petit musée intéressant. Deux autres succursales: au 194, rue Principale aux Éboulements (Charlevoix) et dans le quartier Petit-Champlain à Québec.

Boutique de la Cidrerie Pedneault, au 74, rue Saint-Jean-Baptiste

Le mieux, c’est de se rendre sur place, à l’Isle-aux-Coudres (une autre belle île à visiter), mais il est heureusement possible de se procurer les produits de la Cidrerie Pedneault à de nombreux points de vente au Québec. Donc, à la boutique, nous avons dégusté quelques produits et nous sommes tombés sous le charme des cidres aromatisés aux bleuets, à la poire et à la prune, parfaits pour remplacer une bière ou accompagner un dessert. La Cidrerie offre toute une variété de produits fins issus de la pomme, de la poire et de la prune. Et hop! On embarque trois bouteilles d’or liquide pour se gâter les papilles gustatives au retour.

Charlevoix (2)

Une des bonnes idées de ce voyage est de passer par la route (panoramique) 362 pour l’aller, question de visiter l’Isle-aux-Coudres, Les Éboulements et Saint-Irénée, et de revenir par la route 138, pour d’autres arrêts gourmands. Ces deux routes forment une genre de boucle entre Baie-Saint-Paul et La Malbaie. De notre côté, nous poursuivons notre périple directement par la 138 (c’était un voyage improvisé, avoir planifié nous aurions modifié notre itinéraire pour suivre mes conseils).

Seconde règle pour profiter de la Route des saveurs: Toujours se laisser une petite place pour les imprévus!

Nous venons de dîner à Baie-Saint-Paul, et voilà que nous passons à côté de la Laiterie Charlevoix. En bonus, un économusée du fromage, donc visite des installations, exposition sur l’histoire de l’industrie laitière et dégustation des fromages. Point saillant de la visite: le nouveau système d’épuration des eaux usées et de récupération d’énergie.

Nous repartons avec un sac de fromage en grains frais (une spécialité québécoise). Un peu plus loin, c’est la Maison d’affinage Maurice Dufour qui nous accueille. C’est elle qui fabrique le fromage le Migneron, si ça vous dit quelque chose. Le long de la route 138, il y a aussi quelques fermes où se procurer de la viande de qualité et/ou biologique (chèvre, veau, porc, bœuf, etc.) avec possibilité de visite (toujours intéressant avec les enfants), notamment la ferme Caprivoix, à Saint-Hilarion, et Le Centre de l’émeu, à Saint-Urbain.

Charlevoix (5)

Il se fait tard, nous revenons donc à Baie-Saint-Paul, question de savourer une bière de la Microbrasserie Charlevoix (Dominus Vobiscum, Vache Folle) au restaurant le Saint-Pub.

Bref, une journée et un estomac bien remplis !

Je vous propose ici un itinéraire incluant les arrêts que j’ai mentionnés, mais vous pouvez étirer le plaisir sur quelques jours dans la région de Charlevoix en vous rendant jusqu’à Tadoussac, par exemple.

P.S. Charlevoix à l’automne, avec les couleurs dans les arbres, c’est le summum !

Publicités