Mots-clefs

, , , ,

Les propriétaires de chambres d’hôtes (ou gîtes) à T&T semblant tous dotés de tablettes et/ou de téléphones intelligents, on s’attendrait à ce que la réservation soit facile ! Pourtant, nos multiples démarches auprès de l’hôte de Second Spring sont loin d’avoir porté fruit et nous avons dû nous rabattre sur quelque chose de plus cher et de moins intéressant :

Laguna Mar Beach Resort

Malgré le nom, on est vraiment loin du resort typique des Caraïbes. Ce n’était pas si terrible que je laisse entendre, mais la raison pour laquelle je mets cet endroit dans la catégorie Les grosses déceptions, c’est que j’ai eu l’impression de me faire arnaquer du début à la fin. Tout d’abord, c’est la chambre la plus chère que nous avons payée du voyage, à 115$US la nuit. Pourtant, c’était loin d’être luxueux. Pas de réfrigérateur dans la chambre, mais l’air climatisé, au moins. Autres points positifs: le coin est vraiment tranquille, et la chambre était propre malgré une forte odeur d’humidité en entrant.

Passons au restaurant (Cocos Hut). C’est le seul du village (je crois), et il n’est ouvert que s’il y a des clients. Vous devez donc tomber pendant que le proprio lit son journal, commander votre repas d’avance pour le soir et indiquer à quelle heure vous passerez le manger, pour être sûrs de pouvoir vous nourrir. La nourriture est relativement bonne et à saveur locale, mais assez chère pour quelque chose qu’on pourrait se cuisiner à la maison (viande, riz et légumes). Enfin, ce qui nous a surtout irrité, c’est le petit déjeuner. Nous avions oublié le guide Petit futé à la maison donc nous n’étions pas sûrs s’il était inclus. Interrogé à ce sujet, notre hôte nous a dit qu’il pensait que oui. C’est évident que nous nous sommes mal compris, puisque tout est chargé à la pièce, rôties avec beurre et confitures, café, jus et autres articles. Au prix de la chambre, est-ce qu’il ne serait pas possible d’avoir un minimum de déjeuner inclus?

Laguna3

Vue rafraîchissante en déjeunant. La route n’est plus très large dans le coin de Blanchisseuse.

Enfin, pour l’expérience: l’hôte, Fred, est un allemand-polonais né avant la Seconde Guerre mondiale et établi à Trinidad depuis 48 ans. Un drôle de spécimen, mais quand même sympathique. Il nous a entre autres passé de la musique française d’époque sur tourne-disque pendant que nous mangions sur la terrasse. Ça a son charme…

Détails pratiques :

Prix: 115$US la nuit, payable par carte de crédit deux semaines au préalable. Le reste de vos dépenses est payable par carte de crédit à la fin du séjour.

Localisation et transport: Dans le coin du kilomètre 65, Paria Main Road. Pas d’adresse, mais assez dur à manquer puisque la route est vraiment étroite et elle finit quelques centaines de mètres plus loin. Mieux vaut vous munir d’une voiture dès que vous sortez de Port-of-Spain, puisque le transport en commun est peu fiable. Sans voiture, prendre le bus qui part quatre fois par jour du terminal de Port-of-Spain. Le dernier est à 17h (régulièrement en retard de 45 minutes) et vous arriverez à Blanchisseuse 1h30 plus tard si tout va bien. Par contre, assurez-vous d’avoir prévenu vos hôtes de votre arrivée.

Meilleure façon de réserver: Par courriel à info@lagunamar.com, ce n’était pas trop mal, mais vous devez envoyer vos informations de carte de crédit par télécopieur pour confirmer la réservation (pas évident de l’étranger !). Site internet.

Publicités