Mots-clés

, , , ,

À l’extrémité sud de la Floride se trouve, avec Saint Augustine, l’autre perle que compte cet État. Peuplée d’environ 25 000 habitants, on dirait que cette destination en compte 3 fois plus tant elle est populaire auprès des touristes. Ceci contribue à donner une ambiance festive à la ville et on comprend pourquoi l’auteur de « Paris est une fête », Ernest Hemingway, y possédait une résidence.

On a qu’à se balader sur la rue Duval où pullulent restos, bars et pubs ou au quai de Mallory Square, où touristes et amuseurs publics se rendent observer le coucher de soleil chaque soir, pour sentir que Key West a le cœur à la fête.

Duval, l'artère commerciale de KW, où l'on retrouve bars, restos, cinéma et magasins de souvenirs

La rue Duval, l’artère commerciale de Key West

Acrobates, marchands et passants se donnent rendez-vous à Mallory Square

Quand on arrive du continent par l’unique route 1, la première impression peut être décevante en apercevant les hôtels s’aligner un derrière l’autre à l’entrée de l’île. Mais vous retrouverez vite le sourire au fur et à mesure que vous progresserez en direction de la vieille ville. Vous conclurez vous aussi que les 4h de route depuis Miami valaient la peine d’être parcourues. On ne peut rester indifférent devant ces belles maisons de planches blanches avec leurs clôtures assorties qui rappellent Provincetown au Massachusetts, cet autre « refuge » gay. Si on ajoute à cela une végétation luxuriante faite de palmiers et de bougainvilliers qui encadre et dissimule en partie ces magnifiques villas, on a une impression de paradis tropical. Et le comble, c’est que plusieurs de ces villas ont été transformées en gîtes (B&B).

KeyWest (2)

La maison où Hemingway habita à la fin des années '20 et dans les années 30, à son retour de Paris.

La maison où Hemingway habita à la fin des années ’20 et dans les années ’30, à son retour de Paris.

Un des charmants gîtes de la rue Truman décoré pour Noël

Un des charmants gîtes de la rue Truman, décoré pour Noël

Conseils d’ami

La vieille ville de Key West se visite très bien à pied ou à vélo (possibilité d’en louer sur place), mais attention aux coqs qui circulent librement. Quant à la température, les maxima sont respectivement  de 24° et de 25°C en janvier et février. Avec l’aquarium, les maisons-musées d’Hemingway et de J. James Audubon, un phare, des plages, des restos ethniques, des excursions en mer et autres attraits, une semaine passera très vite dans le coin.

Seule ombre au tableau: le prix élevé des chambres, qui se situe dans les 170$ US pour les moins chères. Mais quel bonheur d’y passer un moment!

Attention, les coqs sont partout !

Attention, les coqs sont partout !

Publicités