Mots-clefs

, , , , , , , , , ,

Ah, le Vieux-Québec ! J’avais oublié à quel point ce coin de la ville de Québec était joli.

C’est à pied que vous apprécierez visiter ce secteur au cachet européen empreint d’histoire, où l’héritage de la Nouvelle-France est toujours très visible, que ce soit dans les nombreux bâtiments d’époque bien entretenus, les petites rues étroites en pavés, les remparts et les calèches.

Tout d’abord, commencez par le quartier du Petit-Champlain, où les mille et une boutiques d’artisanat (verre, peintures, onyx, mocassins, laine de mouton, etc.) risquent d’alléger votre bourse! Malheureusement, de nombreuses boutiques de souvenirs « faits en Chine » sont aussi présentes, mais il n’y a qu’à les ignorer.

Rue Sous-le-Fort

Rue Sous-le-Fort

Laissez vos pieds vous mener à travers les petites rues. Comme le quartier n’est pas grand, n’hésitez pas à revenir sur vos pas pour ne rater aucun des petits recoins de l’endroit. Assurément, vous aboutirez à la place Royale, où chaque bâtiment est photogénique…

Quatuor d'habitations très représentatives du quartier

Quatuor d’habitations très représentatives du quartier, sur la place Royale

En Haute-Ville, accessible par l’escalier Casse-Cou ou la Côte de la Montagne (allez, un petit effort!) ou encore, par le funiculaire, vous retrouverez les classiques Château Frontenac et terrasse Dufferin, ainsi que la rue du Trésor (peintres en plein air), l’Hôtel de Ville et son horloge du Jura, la cathédrale anglicane Holy Trinity, la basilique cathédrale Notre-Dame de Québec, la Citadelle et plusieurs autres bâtiments historiques. Selon vos points d’intérêt, la visite s’agrémentera d’arrêts dans les nombreuses boutiques, en général beaucoup moins artisanales que celles du Petit-Champlain. En été, la rue Saint-Jean devient piétonne et même les locaux ne peuvent se passer d’un petit bain de foule. Si vous poussez jusque de l’autre côté des fortifications, vous aurez l’occasion de voir l’Hôtel du Parlement. En été, un pique-nique sur les fameuses Plaines d’Abraham suivi d’une partie de frisbee ou d’une promenade dans les jardins Jeanne-D’Arc attenants complèteront l’expérience « vivre comme les locaux ». La Grande-Allée regorge d’endroits in où se restaurer et boire un verre pour terminer la journée.

Québec (3)

Promenade sur la terrasse Dufferin

Le second jour –courir tous les attraits du Vieux-Québec en une seule journée serait trop intense pour apprécier pleinement tout ce qu’ils ont à offrir–, un détour par la rue Saint-Paul, en Basse-Ville, vous permettra de découvrir de beaux édifices du XIXe siècle, des antiquaires et des galeries d’art, ainsi que des restaurants proposant une cuisine du marché et/ou bistro, comme l’Échaudé, le Quai 19 ou le Café du monde.

Hôtel bien entretenu de la rue Saint-Paul

Hôtel de la rue Saint-Paul

Hôtel Saint-Paul

Hôtel Le Saint-Paul

Rue Saint-Paul

Rue Saint-Paul

Parmi les autres attraits à ne pas manquer dans le coin : la gare du Palais et ses jardins (en été), le Musée de la civilisation et le Marché du Vieux-Port (produits frais et gourmandises du terroir à longueur d’année). De là et avec de quoi vous offrir un bon pique-nique gastronomique en poche, louez des vélos chez Écolocyclo et rejoignez la chute Montmorency en 45 minutes par le corridor du Littoral! Ça sort du sujet de l’article, mais pourquoi pas? ;-)

La gare du Palais

La gare du Palais

À l’approche de Noël et un peu après, vous gagnerez à revisiter le secteur après la tombée de la nuit –de toute façon très précoce–, puisque l’ambiance féérique y est à son comble, avec décorations et édifices illuminés. Je dois l’admettre, à cette période de l’année, la vue sur la vieille ville à partir de l’Observatoire de la Capitale (10$ CAN par adulte) a su émerveiller même la « quasi-blasée des observatoires » que je suis. Pour votre information, cette attraction ferme à 17h et il ne fait pas complètement noir avant 16h30 en décembre, donc la « fenêtre de temps » pour profiter de la vue de nuit est assez courte (de toute façon, on fait le tour assez rapidement de l’observatoire). En hiver, ne ratez pas non plus la romantique patinoire D’Youville, dont je vous ai déjà parlé. Une autre activité intéressante, en soirée : les Visites fantômes de Québec. Pour voir la ville autrement!

Prochain article : mes adresses favorites du quartier.

Publicités