Mots-clefs

, , , , , , , ,

Mises sur la carte par les organisations de protection des mammifères marins et quelques célébrités comme Brigitte Bardot et Paul McCartney, les Îles de la Madeleine auraient avantage à être connues pour ce qu’elles sont vraiment, c’est-à-dire un joyau aux paysages uniques situé au beau milieu du golfe du Saint-Laurent.

Accessibles par avion de Montréal et de Québec, entre autres, on peut aussi s’y rendre en voiture via un traversier qui relie le village de Souris (Île-du-Prince-Édouard) au village de Cap-aux-Meules (Îles de la Madeleine). À environ 15 ans d’intervalle, j’ai utilisé les deux modes de transport. L’avantage de l’avion, c’est qu’en plus ou moins 3 h, vous serez déjà aux Îles, alors qu’il vous faudra 5 h de bateau simplement pour franchir les 163 km marins qui séparent Souris de Cap-aux-Meules, sans compter la dizaine d’heures de route pour arriver jusqu’au quai de Souris à partir de Québec ou Montréal. Le désavantage, par contre, c’est le prix du billet d’avion (environ 900 à 1000$ CAN, avec les compagnies Air Canada ou Pascan Aviation), plus élevé qu’un vol entre le Québec et Paris! À ceci il faut ajouter la location d’une voiture, d’un vélo ou des deux une fois rendus sur place. Toutes les informations pour le traversier sont présentées ici.

Arrivée par la mer

Arrivée par la mer

Que vous arriviez par air ou par mer, vous constaterez assez tôt que vous êtes nulle part ailleurs. Si l’on exclut quelques îlots –les rochers aux Oiseaux, le Corps-Mort et l’île Brion– et l’île d’Entrée, les cinq principales îles de l’archipel sont reliées entre elles par la route 199. Outre l’omniprésence des plages de sable, des bateaux de pêcheurs, du vent quasi constant et des maisons colorées semées ici et là dans le paysage, chacune des îles a son charme, ses attraits et ses activités. Mentionnons notamment le refuge faunique de la Pointe-de-l’Est, avec ses plages de sable doré à l’infini, et, à l’autre bout de l’archipel, la Grave de l’île du Havre-Aubert et ses boutiques d’artisans. Il y a aussi les superbes églises blanches de Bassin et de La Vernière, les falaises rouges sculptées par la mer et le vent, particulièrement celles du havre aux Maisons et de l’Étang-du-Nord, tout ça sans oublier les excursions en zodiac dans les grottes, la plongée sous-marine, le kayak de mer, le kite surf et l’équitation sur les dunes.

Havre-aux-maisons

Havre-aux-maisons

Rochers rouges sur l'île du Havre-aux-Maisons

Rochers rouges sur l’île du Havre-aux-Maisons

L'église de La Vernière

L’église de La Vernière

Pour les gourmands, rendez-vous à la boutique L’étal, située au 4-184, chemin Principal à Cap-aux-Meules, soit juste à côté du quai. Vous y trouverez les fromages de la fromagerie du Pied-de-Vent, les bières de la microbrasserie À l’abri de la Tempête, les pains de la boulangerie Madelon, le chouchen du Verger Poméloi, les poissons et viandes fumés du Fumoir d’antan et j’en passe. Le resto Les pas perdus, situé face aux Galeries du port, sert des tartares et de bons burgers faits avec la viande de votre choix, incluant crabe, wapiti, homard et loup-marin (phoque). Les différents produits locaux sont aussi disponibles directement des artisans ou en épicerie.

Le petit local à l'extrémité droite abrite l'Étal

Le petit local à l’extrémité droite abrite l’Étal

Quand vous aurez fait le tour des Îles, que vous vous serez à maintes reprises régalés des fruits de mer à l’honneur dans les petits cafés et restos de l’archipel, il vous restera encore quelque chose à faire : aller voir enfin de près ce que qui vous a intrigué durant toute votre randonnée dans l’archipel, soit l’île d’Entrée. Si les Îles de la Madeleine sont une sorte de bout du monde, l’île d’Entrée en est le bout du bout. Habitée des anglophones descendants d’Écossais et d’Irlandais, elle se distingue par l’absence de routes asphaltées, de commerces et de boutiques.

Un traversier relie l’île en une heure à Cap-aux-Meules (par ici, l’horaire et les tarifs 2015). Après avoir zigzagué à travers champs entre les vaches broutant l’herbe des collines chauves, rien de tel qu’un pique-nique au sommet de « Big Hill ». Par beau temps, vous apprécierez à coup sûr la vue sur l’île puis sur l’archipel.

En route vers « Big Hill »

En route vers « Big Hill »

Pour finir, vous vous demandez quand aller aux Îles? Disons que la haute saison se situe entre le 15 juillet et la fin août, avec une pointe autour de la mi-août, lors de la fête des Acadiens et du célèbre concours de châteaux de sable. Par contre, la première moitié du mois de septembre, avec ses ciels plus clairs et sa lumière sans pareil, est une période très agréable pour ceux qui recherchent plus de tranquillité.

Je vous souhaite un bon voyage!

Publicités