Mots-clefs

, , , , , , , , ,

Quoi faire à Pula…

En 5 jours à Pula, nous avons eu le temps de mettre au point un itinéraire efficace qui nous permettait de passer les principaux points d’intérêt en moins de 15 minutes à pied l’aller (je vous le reproduis ici, au cas où ça vous intéresserait). Voici ce qu’on retrouvait sur le chemin…

Notre pâté de maison préféré : la place du marché

Nous avons découvert ce secteur par pur hasard; à la recherche d’une épicerie à proximité de notre premier appartement, nous avons descendu Flanatička ulica vers l’ouest et nous nous sommes retrouvés sur le segment piéton entre Giardini et Metlačka, où les établissements de restauration avaient aménagé des terrasses à même la rue. C’était un vendredi soir gris de mai et il était passé 21 heures; il n’y avait pas un chat. Nous avons quand même pris un verre et un dessert dans un petit café encore ouvert. C’est là que nous avons goûté aux vins de la maison Trapan, une des rares –à notre connaissance– à élaborer des rosés en Croatie.

De retour samedi matin, c’était foule; les terrasses grouillaient de famille venues prendre le petit déj’, tandis qu’il y avait moult animation au marché. Nous en avons profité pour faire les emplettes aux nombreux kiosques de fruits et de légumes frais, de fleurs, de produits du terroir –miel, huile d’olive, confitures, fromages, liqueurs– et d’artisanat situés à l’extérieur, et aux comptoirs de boucherie et de poissonnerie situés dans les halles. Le reste de la rue est occupé par divers commerces (boulangeries, pharmacie, boutiques de chaussures, etc.). D’influence austro-hongroise, les halles ont été construites en 1902 et rénovées en 1997. Elles font bonne impression, avec leur façade tout en verre et en acier. En été, le marché est ouvert tous les jours de 7 à 22 h, sauf le dimanche, où il ferme à midi.

Les halles du marché

Les halles du marché

C'est au matin que s'animent les terrasses de Pula

C’est au matin que s’animent les terrasses de Pula

Les vestiges de l’époque romaine

Pula est reconnue pour ses arches, son temple et son amphithéâtre vieux de près de 2 000 ans. Il est vrai qu’il est sympa de côtoyer des reliques aussi anciennes en se baladant dans les rues commerciales, mais on fait vite le tour des principaux monuments historiques.

Passé la place du marché, continuez tout droit sur Sergijevaca ul. jusqu’au Forum, où se trouve le temps d’Auguste. En juin, nous avons pris plaisir à contempler des photographies présentant les différents visages de la Croatie, dans une exposition en plein air organisée par National Geographic. De là, poursuivez sur cette artère qui se courbe vers l’est et gagnez l’amphithéâtre, de préférence à l’heure bleue. En revenant sur vos pas (tout dépendant d’où vous logez), vous pouvez faire un détour pour visiter le musée archéologique. Lors de notre passage, à l’été 2015, le musée et les tunnels sous-jacents étaient en rénovations, donc nous n’avons pu juger de leur intérêt.

Pour terminer, si vous avez suivi l’itinéraire proposé, revenez par Giardini et asseyez-vous dans le parc pour déguster une crème glacée tout en admirant la Porte d’or ou les façades colorées des édifices voisins.

Pula_do5Vestige du règne austro-hongrois

…et dans le coin

Les plages

Dans la phase « sac à dos » du voyage, nous avions prévu louer des vélos en ville pour rejoindre le parc national de Kamenjak, qui figurait dans les musts de la région, à peine à 12 km du centre-ville. Cela nous aurait permis d’éviter de payer le bus et le stationnement, mais Milenko nous a fait comprendre que les routes pour se rendre n’étaient pas adaptées à notre plan, alors qu’il y avait des plages sympas beaucoup plus près, par exemple la plage Hawaïenne (Havajska uvala) du complexe hôtelier de Verudela. Une fois munis d’une voiture, c’était désormais facile : 10 minutes de route, stationnement gratuit, 5 minutes de marche et voilà! nous étions arrivés. (Pour les bus je vous laisse chercher, mais sachez que les lignes 2a et 3a desservent Verudela.) Bien entendu, il s’agit d’une plage de galets, comme partout sur la côte –maintenant nous comprenons la pertinence du tapis de sol–, mais l’eau était bonne et il n’y avait pas trop de baigneurs au mètre carré, au début juin.

Pula_do3

Havajska uvala

L’Istrie

Pula constitue sans contredit un excellent camp de base pour des excursions dans toute la péninsule istrienne : virée gourmande, tournée des vignobles, découverte de villages romantiques à souhait, randonnée en montagne dans le massif d’Učka, visite de l’archipel des Brijuni; tout ça, à moins de 1h15 de route!

Publicités