Mots-clefs

, , ,

Petite ville située à la pointe sud de l’Europe, Tarifa est le point de rencontre entre la Méditerranée et l’Atlantique. Elle forme le détroit de Gibraltar avec le continent africain, situé à seulement 14 km. Les vents y sont propices aux activités comme le surf, le kitesurf et le cerf-volant, c’est pourquoi les amateurs de ce genre de sports se donnent rendez-vous dans ce lieu où leur influence est bien présente.

On retrouve à Tarifa plusieurs boutiques et écoles de kitesurf, mais on y cultive aussi le côté bohème des années 1960-1970. Le rêve de prendre la route –de préférence à bord d’un Westfalia, comme jadis d’autres se rendaient jusqu’en Californie– s’y fait bien sentir. D’ailleurs, il semble que le fameux véhicule soit presque un symbole de la ville, puisque des centaines de modèles réduits de tous les formats sont offerts dans les nombreuses boutiques de souvenirs de la ville.

Paradis du kitesurf

Paradis du kitesurf

tarifa2Cependant, Tarifa n’est pas que cela. Si la forteresse austère occupe une place importante du côté de la mer, on découvre aussi une jolie petite ville avec des maisons blanches dont les cours sont décorées avec goût. Puis, tout juste à la sortie ouest de Tarifa, on accède, par le camping, à une magnifique plage de sable fin où oiseaux, kitesurf et cerf-volants se disputent un coin de ciel.

Bel édifice municipal renfermant une bibliothèque et les archives de la ville

Bel édifice municipal renfermant une bibliothèque et les archives de la ville

tarifa4

La forteresse

Une des jolies cours de la ville

Une des jolies cours de la ville

Cette bourgade peut aussi servir de pied-à-terre pour faire une visite à Gibraltar à 45 km à l’est et/ou à Vejer de la Frontera à 52 km au nord. Et si vous pensez avoir tout fait dans la région, dites-vous que Tarifa est à seulement 39 km de Tanger. Pour 58 euros par piéton ou 233 euros pour une voiture et deux piétons (aller-retour) vous pourrez traverser le détroit et fouler le continent africain en moins de 2 h.

Publicités