Mots-clefs

, , , ,

Lorsque vous visitez une région, quoi de plus commode que d’avoir un plan B, quand le beau temps n’est pas au rendez-vous pour l’activité prévue? Ceci est encore plus vrai quand il s’agit d’un incontournable comme une visite des gorges du Verdon, pour laquelle une journée ensoleillée et sans brouillard est de mise.

Comme les météorologues ne peuvent dire avec certitude le temps qu’il fera dans 3 jours et comme nous faisons souvent nos réservations d’hôtels au moins un mois à l’avance, ma douce moitié et moi avons tendance à prévoir 2 nuits et d’autres activités dans une même région, afin de nous donner une marge de manœuvre en cas de mauvais temps. Cette stratégie nous a « dépanné » en octobre 2015, alors que des pluies diluviennes s’abattaient sur la Provence.

Parmi les autres points d’intérêt dans la région des gorges du Verdon, mentionnons Draguignan, Manosque, Moustiers-Sainte-Marie (la porte des gorges) et un petit village du nom de Villecroze. Situé à moins d’une cinquantaine de kilomètres au sud du canyon, nous avions d’abord choisi ce lieu pour loger à moindre coût qu’à Moustiers-Sainte-Marie, sans se soucier de ce qu’il pouvait y avoir à visiter; or, ce fut une agréable découverte. En plus d’être un très joli village fleuri à souhait où il fait bon se promener, Villecroze possède un grand et magnifique parc planté de palmiers et de bosquets traversé par une petite rivière surmontée de ponceaux. Mais le clou du spectacle est sans conteste la paroi rocheuse qui le domine, percée de fenêtres derrière lesquelles se cachent des grottes qu’on peut visiter avec un guide. Une grande chute s’écoule du sommet de la paroi.

Le joli village de Villecroze

Le joli village de Villecroze

Grottes et chute de Villecroze

Grottes et chute de Villecroze

Quant aux gorges du Verdon, elles sont tout simplement à couper le souffle. Le moment où nous y sommes allés, soit au début octobre, est, à mon avis, la saison idéale pour faire le circuit. Ceci vaut autant pour la lumière et la netteté des ciels d’automne que pour la facilité à circuler et à trouver du stationnement dans les nombreux belvédères aménagés tout au long de la route.

Comme circuits, vous avez le choix entre la route de la Corniche Sublime ou la route des Crêtes sur l’autre rive. Nous avons choisi cette dernière qui part de La Palud-sur-Verdon. Grâce à ses quelques restaurants et terrasses, vous pourrez déjeuner avant d’entreprendre ce trajet en boucle. Notez que c’est le seul endroit où vous pourrez manger le long de cette route, à moins d’apporter votre lunch.

Le lac Sainte-Croix

Le lac Sainte-Croix

Si nous avons été éblouis par les magnifiques paysages qui s’offraient à nous, nous l’avons été tout autant par le travail de tous ceux qui ont participé à la construction de ces routes et tunnels en bordure du gouffre. Bravo!

Quand vous aurez fait la boucle et que vous aurez peut-être rencontré de jolies chèvres chemin faisant, il vous restera à découvrir le lac Sainte-Croix du haut des gorges. Une fois redescendu au niveau du lac, vous pourrez toujours admirer les hautes parois rocheuses en louant un kayak ou un pédalo pour circuler sur la rivière. Plusieurs sentiers de randonnée ont aussi été aménagés dans le secteur.

Chèvres affectueuses rencontrées au hasard de la route des Crêtes

Chèvres affectueuses rencontrées au hasard de la route des Crêtes

Pédalo au fond des gorges

Pédalo au fond des gorges

Publicités