Mots-clés

, , , ,

En raison du tempérament calme de leurs eaux, les rivières de Kaua’i sont très propices à la navigation de plaisance (kayak, surf à pagaie), que vous soyez un rameur débutant, occasionnel ou sérieux.

Hanalei River (Hanalei)

Mon trajet préféré fut sans conteste la descente de la rivière Hanalei vers l’océan. L’arrivée dans la baie du même nom est tout simplement sublime, avec la plage de sable pâle, le quai et les monts Hihimanu, Namolokama et Mamalahoa en arrière-plan. Par temps calme*, il est même possible de sortir dans la baie taquiner les vagues. Même si c’est la portion au nord de la Kuhio Highway qui vaut le plus le coup d’œil, je vous suggère d’abord de remonter la rivière jusqu’au Hanalei National Wildlife Refuge, puis de redescendre vers la plage, question de rentabiliser le prix de la location (40 $US + taxes par jour pour un surf à pagaie chez Kayak Hanalei). L’aller-retour peut s’étirer sur environ 4h en prenant son temps pour admirer le paysage. De toute façon, le cadre paisible n’incite aucunement à se presser.

Hanalei National Wildlife Refuge

Malgré d’immenses hibiscus encadrant la rivière, la vue sur les montagnes vaut la promenade.

Je vous recommande en outre de prévoir une pause repas** au camion-restaurant Hanalei Juice & Taro Co. pour goûter aux spécialités hawaïennes que sont le poi (purée de taro au goût insipide), le poulet laulau (cuit à l’étouffée dans un emballage de feuilles de taro), le saumon lomilomi (en dés, avec tomates et oignons) et le porc kalua (cuit à l’étouffée). Cet établissement est installé sur le terrain voisin de Kayak Hanalei. Que ça tombe bien! Pour un prix très raisonnable, la portion de porc kalua servie est généreuse. Cette entreprise familiale appliquant la philosophie « de la ferme à la table » propose aussi plusieurs jus et smoothies à base de taro.

Porc kalua accompagné de saumon lomilomi et de poi, pour quelque chose comme 6 $US

Wailua River (Kapa’a)

Quelques jours plus tôt, nous avions passé un bon moment sur la Wailua River. La solution la plus économique que nous ayons trouvée a été d’emprunter une embarcation à l’auberge où nous restions (50$US par jour pour un kayak double, soit presque la moitié du tarif demandé par les compagnies de location présentes en bordure de la rivière). De plus, nous étions libres de commencer et de terminer quand bon nous semblait, au lieu de devoir récupérer le kayak à une heure précise. Nous avons mis l’embarcation sur le toit de la voiture (prévoir des protecteurs : tapis de mousse, serviettes, etc.), et la mise à l’eau s’est effectuée à la rampe du Wailua River State Park (stationnement gratuit).

La plus belle vue du trajet est rencontrée dès les premiers coups de rame, en progressant vers l’ouest. Encore une fois, les montagnes volent la vedette. Après environ 1h à pagayer, prenez à droite à l’embranchement. Quelques minutes plus tard, vous devriez voir un amas de kayak. Conseil d’ami : contournez-le et arrêtez-vous au second amas de kayak, pour éviter d’avoir à traverser la rivière à pied (l’eau monte aux cuisses en février).

La randonnée vers les Sacred Falls est loin d’être évidente : les indications sont aussi rares qu’à Trinité-et-Tobago, alors que des signes de passage humain partent dans tous les sens. Il est donc facile de se décourager de ne pas trouver le début du sentier et/ou de se perdre sur le chemin du retour, c’est pourquoi il n’est pas inutile de faire appel aux services d’un guide. Cela revient cependant 2-3 fois plus cher par personne. Soyez prévenus : le sentier vers les chutes, long d’environ 1,5 km, est très boueux et comporte des traverses de cours d’eau. Un sac étanche (aussi pratique pour le trajet en embarcation) et des souliers d’eau sont par conséquent de mise.

Comme bien des sentiers gratuits à Hawai’i, ce sentier n’est pas adapté à la quantité de personnes qui le foule quotidiennement.

La chute est jolie, mais ne vaut pas à elle seule le déplacement. C’est pour l’ensemble de l’activité (et le plaisir de pagayer tranquillement) que l’on s’intéresse à la Wailua River.

Sacred Falls

De retour à l’embranchement sur la rivière, vous pouvez faire un petit détour vers la droite pour voir la Fern Grotto, une alcôve dans la paroi rocheuse où les fougères ont pris possession de toutes les surfaces disponibles. Encore une fois, rien de grandiose, mais tant qu’à y être…

Au total, l’excursion dure environ 4 h, que l’on y aille par soi-même ou avec un guide.

Et les autres…

Des onze rivières ou cours d’eau de l’île de Kaua’i, les quatre qui se prêtent le plus à l’embarcation sont, du sud vers le nord: Hule’ia, Wailua, Kalihiwai et Hanalei. Cependant, même sans les parcourir au fil de l’eau, les autres ne sont pas inintéressantes pour autant!

Bien que sa navigation ne soit pas recommandée, la rivière Lumaha’i, sur la côte nord de Kaua’i, est magnifique lorsque vue de la Kuhio Highway.


* En général à Hawai’i, le temps est calme en été, tandis qu’en hiver, les vagues sont assez raides.

** Selon l’heure où vous débutez votre excursion, sachez qu’il est possible de scinder le trajet en deux (au nord puis au sud de la rampe de mise à l’eau), par exemple pour aller manger. Simplement mentionner aux préposés que vous comptez revenir plus tard.

Publicités